Pages menu de navigation

le ticket d'humeur et info du jour

Liverpool, la ville où l’architecture n’a pas d’égale

Liverpool, la ville où l’architecture n’a pas d’égale

Du style médiéval à l’architecture Tudor et élisabéthaine
La ville de Liverpool affiche tout un éventail de styles architecturaux, dont chacun correspond à une époque bien précise de l’Histoire. Le 11ème siècle se reflète notamment à travers une architecture médiévale d’exception, et je cite particulièrement le Liverpool Castle, bâti entre 1232 et 1235, comme emblème de cette période. Les schémas de rue de Liverpool Town Hall témoignent également de l’inspiration médiévale dans la cité, et l’ensemble des sept rues a d’ailleurs gardé son style d’origine jusqu’à aujourd’hui. L’architecture Tudor et élisabéthain est aussi restée présente à Liverpool, et je note singulièrement le Speke Hall, un manoir Tudor qui date du 16ème siècle, pour ne rien rater. La fameuse demeure de la famille Molyneux ne peut non plus que vous séduire avec des styles architecturaux fusionnés entre élisabéthaine, la reine Anne Style et la Géorgie.

De Stuart à l’époque victorienne
L’architecture de Liverpool forme un véritable paradis, tant pour les amateurs d’art que pour les passionnés d’histoire. Retrouvez notamment les inspirations architecturales de l’ère Stuart dans la cité, entre autres à travers la très ancienne Tuebrook House, qui date de 1615. L’époque géorgienne a également su déposer une empreinte indélébile dans la ville, et j’ai surtout apprécié les formes bien particulières de l’église anglicane Notre-Dame et Saint-Nicolas, fondée en 1257 et communément connue sous le nom de « l’église des marins ». Ne ratez pas non plus les tunnels de Williamson, considérés comme étant un véritable chef-d’œuvre souterrain dans le monde entier. L’époque victorienne est de son côté un véritable berceau architectural pour Liverpool. La liste est longue, mais je vous invite entre autres à découvrir les styles uniques de l’Albert Dock, de l’église orthodoxe grecque de Saint-Nicolas, des synagogues de Liverpool, ou encore de ses salles à manger philharmoniques.

Du 20ème au 21ème siècle
A partir du 20ème siècle, Liverpool n’a jamais cessé d’épater avec des constructions à architectures inégalées. Le Pier Head reste un des endroits emblématiques de la ville avec ces trois célèbres bâtisses : le Royal Liver Building et ses deux dômes, le port de Liverpool Building, et la Cunard Building. J’ai particulièrement été impressionné par la grandeur et les formes exceptionnelles de ces édifices, relatant magnifiquement l’esprit architectural britannique. Les deux grandes cathédrales Métropolitaine et anglicane forment tout aussi bien des monuments à ne pas manquer à Liverpool. Un art décoratif hors de l’ordinaire vous est également à portée de main à travers le Crowne Plaza Liverpool John Lennon Airport, dans le sud de la ville. Une virée dans la ville impose aussi une appréciation du très célèbre Hôtel Adelphi, sur Ranelagh Street. Et pour des visites encore plus modernes, rendez-vous au West Tour, la plus haute bâtisse de Liverpool avec 40 étages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces Publicitaires